L'Arc-En-Ciel des Faubourgs presente le :
24ème Festival des Fanfares de Montpellier
vendredi 14 et samedi 15 juin 2019
 L'équipe de "L'Arc-En-Ciel des Faubourgs" vous a présenté :

Le 24ème  FESTIVAL des FANFARES

"Réchauffement chromatique "

VENDREDI 14 juin et SAMEDI 15 juin 2019

Bonjour à tous! 
 
Ce message pour vous remercier tous pour votre soutien, votre temps, vos muscles, vos bras, vos sourires, ... bref votre générosité, sans laquelle cette édition n'aurait pas fonctionné !!
Comme à l'accoutumée, vous avez assuré ! 
 
Il y a eu des nouvelles fanfares, de la pluie, et du soleil, 340 fûts remplacés au pied levé à la transpalette, une nouvelle formule d'after prometteuse, un grand soleil jaune au dessus de Condorcet, des petits pingouins rigolos sous un grand cèdre, des bières artisanales, un concours photo, des tee-shirts trop grands... trop petits pour lesquels nous sommes vraiment désolés...

... et beaucoup de plaisir de notre côté et nous espérons du votre! 
 
 
Des bisous à tous de la part de toute l'équipe ! 
En on vous dit encore MERCI! 
Sarah
Parce que faire la fête n'est pas incompatible avec une conscience de son environnement. 
Parce que tout le monde peut faire un peu, et c'est déjà pas mal. 
Parce qu'un évènement public se doit d'être le plus exemplaire possible (même si c'est plus compliqué). 
Parce qu'aujourd'hui, on a toutes les solutions pour faire mieux et arrêter de tout foutre en l'air ; et qu'on aimerait bien garder encore quelques poissons dans la méditerranée. 
Photos 2019
Marathon Photos 2019
Prix Robert Doisneau
"Un jour, c'est sûr !"
par Louis Figoni
Prix du jury
"Je vous sers une p'tite bière locale,
ma petite dame !"
par Leclercq Marido
Buvette "Bar à Thons !"
"Wonder Woman ! Whou !"
par Louis Figoni
2019, un festival du réchauffement
Même s'il y a encore beauuuuucoup de chemin à faire pour avoir un festival 0 impact, on s'est posé la question du moins pire, et on est ravi cette année :

- de généraliser le 0 (ou presque) plastique jetable sur le festival, via les conventions avec les associations de quartier pour le vendredi soir, et en incitant les bistrots des quartiers beaux arts et boutonnet à passer aux ecocup le samedi 
- d'expérimenter les toilettes sèches (en plus des toilettes chimiques ; des fois que certain.e.s restent attaché.e.s au charme des cabines en plastique bleu), avec Ecosec et Sud Toilettes Sèches. Une dizaine de cabines prévues + urinoirs masculins + urinoirs féminins (une première mondiale !?) 
- d'expérimenter de la bière bio et coopérative du coin (Brasserie des Garrigues, en futs inox consignés) en plus de la bière habituelle. Un peu plus chère (3€ le demi) mais un peu plus meilleure. A côté de ça, le demi "classique" reste à 2,5 € depuis de nombreuses années, malgré l'augmentation du prix d'achat pour nous. 
- de diminuer le nb de flyers pour les remplacer par des grands panneaux d'infos (plan/programme), et proposer une carte intercative en openstreetmap disponible ici http://u.osmfr.org/m/289850/ 

 - d'utiliser de la vaisselle compostable pour les repas des fanfarons/bénévoles 

- de donner les éventuels restes des repas fanfarons/bénévoles à une structure locale d'aide aux personnes dans le besoin 

 - de remettre en place le tri du verre aux points de contrôle.

 - d'avoir choisi Main Gauche - Impression Textile à Montpellier pour les tshirts des bénévoles et fanfarons, en coton bio. 

 - d'avoir pu bénéficier des super services de l'imprimerie municipale de Ville de Montpellier, top qualité en Imprim'Vert.
Bon et puis il y aura toujours des critiques,
et c'est tant mieux tant qu'elles sont constructives. 
Plus de 200 bénévoles cette année au festival, mais on doit pouvoir trouver de la place pour de nouvelles énergies pour le 25e festival qui aura lieu l'année prochaine
Prix Décalés
"Un brin de poésie"
Par Benfatah Aziz
&
"BWOM DEMAIS"
par Angelique Steiger
"Avant-avant scène"
par Azzoug Annie
Prix des Bénévoles
"Se connecter"
Par Bernard Liegois
&
"Un brin de poesie"
par Benfatah Aziz
Les buvettes "Chauffe Marcel !"
&
"Ça gaze à effet de bières !"
par Leclercq Marido